Moment de lieu: La Floride, the sunshine state.

floride.gif

La Floride est l’espace touristique le plus fréquenté du monde: 60 millions de touristes. la Floride bénéficie de sa complémentarité climatique avec le nord est au sein d’un État unifié, les États-unis dont la population a été multipliée par 4 au XXe siècle. la croissance touristique de cet État a également profité de la diffusion précoce de l’automobile, favorisant elle même la diffusion précoce du tourisme, la naissance du caravaning et des terrains de camping.

La Floride est annexée aux États-unis en 1819, mais reste longtemps une région sauvage et sous peuplée. l’économie ne se développa vraiment que dans le dernier quart du XIXe siècle. En 1875, on comptait déjà 33000 touristes hivernaux. concentrés dans le nord car le reste de l’État était difficile d’accès. la construction de lignes de chemin de fer sur les deux côtes permit le développement de Jacksonville qui devient un lieu de cure. le train atteignit Miami en 1896. Au début du XXe siècle, le pays accueillait de nombreuses personnalités en particulier le royal palm en hiver.

En 1915, une campagne publicitaire dans 19 journaux du nord-est affirmait: « It’s allways june in Miami ». la campagne publicitaire s’amplifia dans les années suivantes, et des bureaux touristiques furent ouverts dans les principales villes du pays. la promotion jouait sur l’avantage climatique de Miami située dans la zone subtropicale. En été, l’atout climatique est moins évident (chaleur, fortes précipitations). l’ensoleillement est un autre atout: 3000 heures par an contre 2500 à Boston.

Le développement de l’automobile provoqua la naissance de nouvelles infrastructures: la sunshine highway. Les stations durent s’adapter à l’arrivée massive des automobiles. En 1930, on comptait une voiture pour 5 habitants aux Etats-Unis. On vit apparaitre de nouveaux visiteurs: les Tin Can Tourists qui descendaient en hiver avec leurs caravanes. De nombreux camping firent leur apparition et le réseau routier se développait. On vit aussi chaque hiver une nuée d’employés saisonniers qui repartaient au printemps. Les vieilles stations respectables comme palm beach ou Miami Beach ne souhaitaient pas accueillir ces nouveaux venus, ce qui favorisa la diffusion du tourisme dans le reste de l’Etat. On évaluait en 1925 à 5 millions le nombre de véhicules utilisés par ces touristes. Ils se distinguaient également de leurs prédécessuers plus fortunés par leur goût pour le grand air et le soleil. On les appelait « sun hunters ».

Miami

la première guerre mondiale, en interdisant les voyages en Europe favorisa l’essor du tourisme. Mais en 1926, un crack immobilier toucha l’État et en 1926, un ouragan détruisit des milliers de maisons. la dépression aggrava encore la crise, mais le New Deal permit de financer la construction d’un aéroport, d’un auditorium, d’un casino, et la rénovation de nombreux hôtels. A key West, quelques 200 maisons en bois furent restaurer pour accueillir hommes d’affaires et artistes. Ce quartier de old town est aujourd’hui l’un des quartiers historiques inscrits à l’inventaire national… Dès 1934-1935 la fréquentation progressait comme dans le reste de la Floride. Dand les années 70, la Panam transportera en quelques heurezs les touristes « from snow to paradise ». la promotion de la saison estivale se développa dès les années 40: « Miami is just as delightful in summer as in winter ». A cette date, la Floride accueillait 2,8 millions de touristes. Pendant la guerre, les militaires se substituèrent aux vacanciers. beaucoup de vétérans s’y installèrent, puis après 1959 les Cubains. En 1980, on comptait 36 millions de touristes.

En 1971, s’ouvrait le Walt Disney World. Mais parallèlement, les tensions raciales à Miami,et les émeutes qu’elles provoquaient favorisèrent le développement de stations plus tranquiles au nord de l’Etat. Au printemps, on vit se développer le « spring break » (arrivée massive d’étudiants). Aujourd’hui, la saison estivale l’emporte pour la fréquentation car elle est la préférée des familles. le nombre de touristes atteint 60 millions. le secteur touristique emploie 800000 personnes sur une population totale de plus de 23 millions. le tourisme a donné naissance à une conurbation d’une centaine de kilomètres de longueur qui inclue Miami, Fort Lauderdale et West Palm Beach, soit quelques 5 millions de personnes. (la Côte d’azur est 4 fois moins peuplée).

couv_tourismes2.jpg équipe MIT, Tourisme 2, moments de lieux, Belin , 2005. (indispensable!)

Publicités

Site histoire-géographie: Mode d’emploi.

Pour accéder aux fiches des cours et aux documents mis en ligne, cliquez sur la page correspondant à votre classe.
Pour retrouver des informations sur un thème, consultez la page Archives ou le nuage de tags.

Entrez votre adresse e-mail pour souscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par email.

Rejoignez 13 autres abonnés

Archives

Catégories

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :