La bataille de France (mai-juin 1940): Nouvelles interprétations.

La défaite de 1940 a profondément et durablement marqué l’opinion. 100000 morts, 2 millions de prisonniers, des millions de Français sur les routes…La nouvelle historiographie anglo-saxonne et allemande sur ce sujet remet en cause bien des idées reçues. La thèse traditionnellement admise s’articule autour de deux idées:

  • La France était vaincue avant même le début des combats en raison de la grave crise morale qu’elle traverse: L’opinion, une partie du personnel politique est gangrenée par le défaitisme.
  • La France souffre d’un sous-équipement militaire en particulier dans le domaine des chars et des avions. Ses dirigeants politiques et militaires sont des incapables.

Sur le premier point, la recherche récente conduit a fortement relativiser la crise morale. Après Munich, l’opinion jusqu’alors pacifiste, évolue rapidement. On peut parler d’un basculement à la fin de 1938, lorsqu’il devient évident qu’Hitler entend poursuivre sa politique d’agression. L’article de Marcel Déat, « Mourrir pour Dantzig, toujours cité dans les manuels a été critiqué, y compris par d’ex Munichois.

Autre idée reçue, les Français se sont courageusement battus (pertes équivalentes à celles des 6 premières semaines de la première guerre mondiale. Une part importante des soldats capturés l’ont été après le désastreux discours du Marechal Petain, le 17 juin, annonçant des négociations en vue d’un armistice.
La ligne maginot n’est pas le signe d’un repli, mais une prise en compte de la double faiblesse française face à l’Allemagne:

  • Faiblesse démographique, ampliphiée par l’abandon par les américains des engagements pris à versailles en 1919.
  • Faiblesse naturelle de la frontière nord-est, frontière ouverte, difficilement défendable.

La construction de la ligne Maginot permet de concentrer les troupes françaises sur la frontière belge, là où devait se dérouler l’attaque allemande.

De même un historien militaire allemand dénonce la suposée supériorité allemande dans le domaine de l’armement.. Dans le Mythe de la guerre éclair, l’auteur, KarlHeinz Frieser, les alliés disposent en 1940 de plus d’hommes, de pièces d’artillerie, de chars, d’avions. Les seules forces françaises disposent  de plus d’artillerie  et de blindés. L’armée française dispose le 10 mai 1940 de 3300 chars contre 2400 côté allemand. Ces chars allemands sont de plus au 2/3 des chars légers ils sont surclassés par le blindage et la puissance de feu des chars français.

Plus surprenant encore, l’auteur remet en cause le dogme de la supériorité de l’aviation allemande. les alliés disposent de 4500 chasseurs et bombardiers contre 3600. La France, à elle seule en possède 3100. Les pertes sont d’ailleurs plus équilibrées qu’on ne le croit. Pourtant le 10 mai, l’allemagne aligne 2600 avions contre moins de 900. cela resulte d’un choix de l’état major français qui a choisi de disperser les avions sur l’ensemble du territoiere en prévision d’un conflit long, d’une guerre d’usure…

Comme Marc Bloch l’avait écrit dans Une étrange défaite, la victoire de l’Allemagne est une victoire de l’intélligence… sur la bêtise du haut commandement allié. La volonté d’Hitler d’attaquer la France, à la grande terreur de ses généraux, impose à ces dernier un plan audacieux, qui vise à compenser l’infériorité militaire de l’Allemagne.
[print_link]

Publicités

1 Response to “La bataille de France (mai-juin 1940): Nouvelles interprétations.”


  1. 1 alistair 7 février 2009 à 2:29

    Bonjour,

    Post très intéréssant.
    Je réalise actuellement une étude approfondie sur la débâcle, et justement sur les débats historiographiques qui l’entoure. Pourriez-vous m’indiquer les ouvrages qui vous ont inpiré ce post, que je puisse les confronter avec la bibliographie que j’ai déjà rassemblée.
    Merci d’avance 🙂

    A-B


Comments are currently closed.



Site histoire-géographie: Mode d’emploi.

Pour accéder aux fiches des cours et aux documents mis en ligne, cliquez sur la page correspondant à votre classe.
Pour retrouver des informations sur un thème, consultez la page Archives ou le nuage de tags.

Entrez votre adresse e-mail pour souscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par email.

Rejoignez 13 autres abonnés

Archives

Catégories


%d blogueurs aiment cette page :