Stéréotypes dans les manuels scolaires

La HALDE ( La haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité) a fait réaliser une étude sur la place des stéréotypes et des discriminations dans les manuels scolaires de juin 2007 à mars 2008.

« En transmettant des savoirs, les manuels scolaires proposent des représentations de la société. Ils peuvent véhiculer des représentations stéréotypées qui peuvent être à l’origine des discriminations.

Cette étude a pour objectif d’une part, d’évaluer comment est traitée la question de l’égalité et des discriminations. D’autre part, elle s’attache à repérer la présence de stéréotypes renvoyant à des critères de discrimination comme l’origine, le sexe, le handicap, l’orientation sexuelle et l’âge.

L’étude souligne que la sensibilisation faite sur les discriminations dans les manuels d’instruction civique ne fait pas assez clairement le lien entre le principe d’égalité et la discrimination. D’autre part, la discrimination n’est pas toujours présentée comme un délit grave et pénalement puni.

Autre remarque : l’importance croissance accordée à l’image dans les manuels au détriment des textes conduit l’élève à établir seul certains liens. Privé de certaines informations, il peut alors rencontrer des difficultés d’accès à un apprentissage complet.

De manière générale, l’étude relève la présence de stéréotypes dans les manuels scolaires quelles que soient les disciplines enseignées y compris l’éducation civique.

L’image des hommes et des femmes continue de subir un traitement différencié moins valorisant pour les femmes.

Les personnes d’origine étrangère représentées sont montrées le plus souvent dans des situations dévalorisantes et/ou de pauvreté.

Le handicap est rarement évoqué.

Les seniors sont souvent associés à des représentations liées à la maladie et à la dégénérescence du corps. Ces représentations ne sont pas compensées par d’autres images positives sur leur rôle citoyen et leur apport dans la famille.

L’impasse est faite sur le sujet de l’orientation sexuelle. »

Le rapport fait pour sa part l’impasse sur les fondements de ces stéréotypes. Par exemple, la majorité des personnes d’origine étrangère sont elles ou non dans des situations dévalorisantes ou et de pauvreté? Les seniors sont ils ou non souvent malades et en situation de dégénérescence du corps (généralement suivie par la mort dite de vieillesse) ? En d’autre termes, dans quelle mesure les ouvrages scolaires doivent-ils chercher à rendre compte de la réalité ou militer pour une représentation idéalisée mais fausse de la société.

cette étude montre une fois de plus, oh combien, que l’accent mis sur les discriminations, raciales, sexuelles, etc. permet de masquer les injustices sociales. On devine fort bien par contre à qui profite ce déplacement du débat: 10 points de pib ne sont-ils pas passés du travail au capital au cours des trente dernières années…

Concernat l’histoire géographie, l’abrutissement idéologique atteint son comble avec des passages comme celui-ci:

(Qu’attend-t-on d’un manuel d’histoire? Qu’il dise que les femmes jouèrent un rôle politique majeur dans le passé?!!!!).

Si on souhaite qu’une question soit abordée, il suffit de l’inscrire au programme (exemple de l’esclavage, désormais évoqué en 4° et Seconde)… Cela suppose évidement de rompre avec le ronron chronologique des programmes actuels!

http://www.halde.fr/Etude-sur-les-stereotypes-dans-les,12608.html

le rapport

Dossier de presse

l’antiracisme médiatique est une stratégie de substitution de la gauche après l’abandon du socialisme théorique et concret.

Publicités

Site histoire-géographie: Mode d’emploi.

Pour accéder aux fiches des cours et aux documents mis en ligne, cliquez sur la page correspondant à votre classe.
Pour retrouver des informations sur un thème, consultez la page Archives ou le nuage de tags.

Entrez votre adresse e-mail pour souscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par email.

Rejoignez 13 autres abonnés

Archives

Catégories


%d blogueurs aiment cette page :