Danse au dessus du volcan: Le poids croissant de l'Asie dans les dépenses de recherche et développement..

Pendant que les pays occidentaux dilapident des centaines de milliards de $ pour renflouer leurs systèmes bancaires, les dépenses en recherche et développement des pays asiatiques continuent de progresser.  The Economist (3-9 janvier 2009) dresse un bilan inquiétant des évolutions en cours. On va peut-être prendre enfin conscience du coût astronomique du loto financier de ces 20 dernières années, des délocalisations provoquées par les exigences exorbitantes de la finance et du sous investissement chronique  qui fait basculer progressivement les industries de pointe vers l’Asie.

Un grand merci à tous ceux (financiers, gouvernants, presse économique) qui ont soutenu avec un enthousiasme jamais démenti cette aventure rocambolesque qui se termine en catastrophe!

The Economist propose par exemple d’analyser les composants du iPhone (aïepod pour les pseudos branchés campagnards) d’Apple , produit phare de la haute technologie américaine… En réalité, la quasi totalité de ses composants sont asiatiques: l’écran est japonais, la mémoire flash sud-coréenne, l’assemblage est effectué en Chine. La contribution d’Apple se limite au Design et au software, et ce qui n’est pas sans importance, à la capacité d’intégrer des innovations faites ailleurs.

Les nouvelles technologies restent pour l’instant dominées par des géants américains et européens, mais leur domination dans le domaine de la production, de la recherche et de l’innovation est de plus en plus contestée par leurs concurrents asiatiques. Chaque année, 1000 milliards de $ sont investis en recherche et développement (R & D) dans les secteurs de l’informatique, des télécommunications, de l’électronique. L’Amérique représente 1/3 de ces investissements. La croissance de ces investissements à été de 1 à 2%  en Europe et aux États-unis entre 2001 et 2006. En Chine, sur la même période, la croissance a été de 23%, ce qui met ce pays au niveau du Japon en terme de dépenses de R&D (ces dépenses étaient pratiquement nulles il y a une dizaine d’années). Les dépenses de R & D de la Chine sont maintenant comparables à celles des pays de l’UE en % du PIB.

Les études comparatives de l’OCDE révèlent que Taïwan dispose aujourd’hui de plus de chercheurs que le Royaume-Uni et que les firmes de ce pays dépensent désormais davantage en R&D que les firmes britanniques ou canadiennes. Il est vrai que Taïwan excelle surtout dans les technologies les moins élaborées  et que l’a conception des produits les plus complexes continue de se faire en occident.

L’évolution la plus spectaculaire s’observe en Corée du Sud. En 2007, Sansung a dépensé davantage en R&D que IBM et arrive juste derrière cette dernière pour le dépôt de brevets aux États-unis. ces dépenses représentent en moyenne 6,5% des ventes pour les firmes coréennes contre 5% pour les firmes japonaises ou européennes et se rapproche du niveau observé aux États-unis (8%). La Corée dispose aujourd’hui de plus de chercheurs que le Royaume-uni, l’Allemagne. Elle dépose plus de brevets que la France…

Au sein même de l’Asie orientale, le Japon et Taïwan sont désormais talonnés par la Chine, L’inde et la Corée du sud. Ces pays augmentaient leurs dépenses, tandis qu’en Europe et aux États-unis, on utilisait l’argent pour spéculer et financer les stock-options et les parachutes dorés des dirigeants.

La répartition des tâches évolue en profondeur. L’évolution est particulièrement nette dans le domaine de l’informatique. Tandis qu’en Amérique, les dépenses de recherche triplaient dans le domaine des services informatiques au cours des 10 dernières années, l’Asie investissait dans le hardware (matériel), secteur moins lucratif mais plus tangible.

Ce rééquilibrage est également palpable sur le réseau Internet: en 1999, 90% du trafic international de l’Asie sur Internet transitait par les serveurs situés aux Etats-unis, ce chiffre n’est plus en 2008 que de 54%: Une autre preuve de la globalisation croissante des industries de hautes technologies, qui voici quelques années encore étaient dominées par les Etats-unis…

Publicités

Site histoire-géographie: Mode d’emploi.

Pour accéder aux fiches des cours et aux documents mis en ligne, cliquez sur la page correspondant à votre classe.
Pour retrouver des informations sur un thème, consultez la page Archives ou le nuage de tags.

Entrez votre adresse e-mail pour souscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par email.

Rejoignez 13 autres abonnés

Archives

Catégories


%d blogueurs aiment cette page :