Cinéma: L'heure d'été d'Olivier Assayas.

Ce film permet d’amorcer une réflexion sur ce que la mondialisation change dans nos vies. Les protagonistes de l’heure d’été sont confrontés au vieillissement d’une mère, à sa mort et à la question de l’héritage d’une demeure riche de souvenirs, dont certains son monnayables, comme ces « Corot, artiste hélas peu lisible pour le marché américain, trop sombre »… Mais la vie les a séparés en deux clans : les nomades, que leur carrière a conduit en Chine ou à New York et les sédentaires qui restent attachés à la France. Il existe entre les deux clans une opposition, une incompréhension. Le film décrit, très justement, sans juger, ce débat intime, cet arrachement.

À voir donc (on peut se dispenser par contre du film de Jacque Doillon, Le premier venu qui l’est en effet…)

Publicités

1 Response to “Cinéma: L'heure d'été d'Olivier Assayas.”


  1. 1 meh 7 avril 2008 à 2:29

    Effectivement, ce film est intéressant : très belles images, questionnement profond sur la pérénnité d’une oeuvre, sur le rapport aux lieux, aux objets, sur les rapports familiaux. Il est dommage que ce bon « filon » n’ait pas été plus abouti. Et puis, Binoche, dont je suis pourtant une inconditionnelle n’était pas toujours convaincante : est-ce sa couleur de cheveux !!!???


Comments are currently closed.



Site histoire-géographie: Mode d’emploi.

Pour accéder aux fiches des cours et aux documents mis en ligne, cliquez sur la page correspondant à votre classe.
Pour retrouver des informations sur un thème, consultez la page Archives ou le nuage de tags.

Entrez votre adresse e-mail pour souscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par email.

Rejoignez 13 autres abonnés

Archives

Catégories


%d blogueurs aiment cette page :