Lectures: Democracy and knowledge, 2009 (2).

democracy-and-knowledgeLire au préalable Democracy and knowledge, 2009 (1).

Dans un premier temps, l’auteur s’appuie sur une baterie de graphiques pour étayer son hypothèse sur la supériorité de l’état athénien sur les autres cités grecques (monnayage, citations dans les textes, abondance des constructions). Ce n’est pas l’aspect le plus convainquant de son travail. Plus classiquement, il reprend ensuite la périodisation classique de l’histoire d’Athènes, et tente, pour chaque période, de dégager les aspects positifs, en regard du mode de gouvernement alors en place.

– 700 à 595 avant JC: à cette époque Athènes se caractérise déjà par les dimensions hors-normes de son territoire. La cité ne participe pas au vaste mouvement de colonisation. le pouvoir est exercé par des archontes. Un groupe réduit de grandes familles aristcratiques, les Eupatrides monopolisent les fonctions publiques. Le travail de la terre constitue l’activité essentielle. Il n’existe pas de forces armées en dehors de celle que lèvent les grands propriétaires. On observe à la fin de la période des tensions grandissantes entre l’aristocratie et les catégories les plus pauvres de la population. La pratique de l’esclavage pour dette est largement répandue et se développe dans les premières années du VI° siècle. Deux voies semblent alors s’offrir à la cité; la tyrannie ou le développement d’un système de type spartiate, caractérisé par la division de la population entre libres et non-libres.

– 594-509 avant JC: La crise sociale conduit à la nomination de Solon au poste d’Archonte. Il reçoit des pouvoirs spéciaux pour réformer les institutions. Il abolit l(esclavage pour dette, favorise l’immigration d’une main d’oeuvre qualifiée et réorganise l’accès aux magistratures en fonction de la fortune. Les magistrats deviennent responsables de leurs actes et peuvent être mis en accusation par n’importe quel citoyen. Il rédige un code de lois qui est rendu public. Athènes s’écarte ainsi radicalement de toute solution spartiate. Cependant la situation politique reste instable et permet en 546 à Pisistrate de s’emparer du pouvoir et d’établir une tyrannie qui se maintient avec ses fils. à cette époque, Athènes devient un centre majeur d’exportation de poterie peinte, dépassant en importance Corinthe. Athènes commence à émettre des pièces d’argent et la construction des premiers temples d’importance commence sur l’Acropole. Les Pisistratides ne conduisent pas une politique étrangère ambitieuse. Athènes ne possède toujours pas de véritable système organisé de recrutement militaire. En revanche, les tyrans s’efforcent d’affaiblir les réseaux de patronage des grandes familles et fournissent aux petits paysans des prêts. Cette « tyrannie douce » s’achève en 514 avec l’assassinat de l’un des fils de Pisistrate qui conduit avec l’aide de Sparte à l’expulsion de la « dynastie » en 510 avant JC.

– 508-491 avant JC: La période suivante est marquée par les rivalités entre aristocrates, arbitrées par les Spartiates. L’un d’entre-eux, soutenu par le demos, Clisthène chasse les Spartiates et introduit une série de réformes politiques fondamentales qui assurent les bases de la future démocratie athénienne. La citoyenneté est étendue à tous les habitants mâles adultes, et à leur descendants. L’accès à la citoyenneté devant désormais être confirmée publiquement par l’une des 139 assemblées de villages ou Dèmes, nouvellement créés. 10 tribus sont également créées, constituées par des Dèmes non contigus. Chaque citoyen se retrouve ainsi citoyen à trois niveaux différents (local, régional, national). Les tribus forment la base de l’organisation de l’armée. Les citoyens les plus fortunés se voient assignés par un système de lithurgies le soin de financer les représentation théatrales et les spectacles.

Au niveau politique, Clisthène établit un conseil de 500 membres, la Boulé, composé de 50 membres tirés au sort dans chaque tribu. C’est également lui qui établit l’ostracisme, qui permet au citoyen, par un vote d’exiler pour une période de 10 années toute personnalité politique. En 506, l’armée réorganisée remporte une large victoire sur une coalition conduite par Sparte qui tentait d’envahir l’Attique. C’est également à cette époque que le port du Pirée est fortifié, ce qui témoigne de l’importance croissante des activités maritimes pour la cité. Athènes vient également en aide aux cités d’Ionie révoltées contre la Perse en envoyant une flotte de secours composée de 20 navires. Enfin les poteries athéniennes dominent le marché méditerranéen.

– 490-479 avant JC: En 490, lors de la première guerre médique, l’infanterie athénienne, composée de 9000 hommes remporte la victoire de Marathon. La période voit également l’erection de nombreux temples et d’un nouveau trésor des athéniens à Delphes. Mais la période est surtout marquée par la construction d’une flotte de guerre gràce à l’argent des mines du Laurion. Thémistocle obtient de l’assemblée des citoyens qu’elle renonce à une distribution des revenus miniers à l’ensemble des citoyens en faveur de la construction de cette vaste flotte. Selon Herodote, 200 navires sont construits.  L’équipage de ces navires sera fourni par les citoyens trop pauvres pour financer l’achat d’un équipement d’hoplite (fantassin). Cette catégorie représente selon l’auteur environ les 2/3 des citoyens. Lors de la seconde invasion Perse en 480, Athènes fait alliance avec Sparte. La cité est saccagée par les Perses, mais la population avait été évacuée. La victoire navale de Salamine assure avec la victoire terrestre de Platées le triomphe définitif des Grecs et permet à Athènes de devenir un pouvoir majeur, l’égale de Sparte.

(à suivre)

Publicités

Site histoire-géographie: Mode d’emploi.

Pour accéder aux fiches des cours et aux documents mis en ligne, cliquez sur la page correspondant à votre classe.
Pour retrouver des informations sur un thème, consultez la page Archives ou le nuage de tags.

Entrez votre adresse e-mail pour souscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par email.

Rejoignez 13 autres abonnés

Archives

Catégories


%d blogueurs aiment cette page :