Richard Krautheimer, Rome, Portrait d'une ville 312-1308, Le livre de poche, 1980.

rome_portrait-dune-ville
De l’entrée de Constantin dans la ville après la bataille du pont Milvius, jusqu’au départ de Clément V pour Avignon, ce classique de l’histoire de l’art retrace la christianisation progressive de Rome en réservant une place particulière à l’architecture et aux évolutions stylistiques.
On peut regreter, c’est mon cas, que l’auteur passe rapidement sur l’histoire politique, institutionnelle, sociale de la ville. Mais ce n’était pas le but de l’ouvrage.

Publicités

0 Responses to “Richard Krautheimer, Rome, Portrait d'une ville 312-1308, Le livre de poche, 1980.”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Site histoire-géographie: Mode d’emploi.

Pour accéder aux fiches des cours et aux documents mis en ligne, cliquez sur la page correspondant à votre classe.
Pour retrouver des informations sur un thème, consultez la page Archives ou le nuage de tags.

Entrez votre adresse e-mail pour souscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par email.

Rejoignez 13 autres abonnés

Archives

Catégories


%d blogueurs aiment cette page :