L'Arctique, nouveau "Far West" ou plutôt " Far North" ?

passage nord ouest

Poutine, toujours aussi « fin », avait déclaré il y a quelque temps que le réchauffement climatique était une bonne chose pour la Russie : il  allait libérer les voies de navigation arctiques souvent prises dans les glaces et donc désenclaver le pays en le reliant plus facilement aux continents européen et américain…une telle déclaration avait en son temps choqué. Mais on peut se demander s’il n’a pas finalement dit tout haut ce que beaucoup pensent tout bas. Une série d’articles sur les changements intervenus en Arctique peuvent le laisser penser.

Que se passe-t-il dans cette partie du monde jusqu’alors peu prisée car synonyme, sur une majeure partie de l’année, d’immensité de glace…?

Le 9 septembre 2007, la banquise estivale ne couvrait plus que 4,54 millions de km2, contre 5,32 à la même période en 2005. Elle avait donc perdu l’équivalent de 2 fois la superficie de la France. A ce rythme, elle pourrait disparaître vers 2020, donc plus rapidement que ne le prévoyait le GIEC (groupe intergouvernemental sur l’évolution du climat, qui a obtenu en 2007 le prix Nobel de la paix pour ses travaux). Cette fonte de la glace de mer n’a pas de conséquences sur le niveau des océans, contrairement à une idée souvent répandue (en flottant, la glace occupe le même volume qu’à l’état liquide). Par contre, la débâcle simultanée des glaciers du Groenland engendre une inquiétante montée des eaux (peut être 1 mètre d’ici la fin de ce siècle, et aujourd’hui 3 mm par an). Si tout le Groenland fondait, la mer monterait de 7 mètres !! De plus, en dégelant, l’Arctique s’assombrit, modifiant ainsi l’albédo (capacité à réfléchir le rayonnement solaire). La couleur blanche, qui emmagasinait 80 % de la chaleur du soleil, laisse la place au bleu de la mer ou au brun de la terre qui renvoie cette chaleur, accélérant ainsi le réchauffement. La circulation du Golf Stream pourrait aussi se trouver modifié par ces transformations, voire stoppé, ce qui refroidirait l’Atlantique Nord (cette idée avait d’ailleurs servi de base au peu sérieux mais spectaculaire film ,  « le jour d’après » !). Tout ceci aura évidemment des répercussions sur la faune, en particulier sur les ours polaires qui risquent d’y perdre leur latin, ou du moins leur zone de chasse….Le phénomène épargne encore relativement l’Antarctique (les continents étant surtout dans l’hémisphère nord, le réchauffement climatique touche davantage cette partie du monde). Mais l’ouest du continent blanc commence à être touché par la débâcle des glaciers et fait monter le niveau des mers de cette région de 0,54 mm, ce qui s’additionne aux millimètres de l’Arctique.

Alors pourquoi Poutine se réjouit-il de cette situation inquiétante ?

Tout simplement parce que de cette fonte des glaces naissent de nouvelles voies maritimes permanentes d’un grand intérêt commercial : d’une part, avec les détroits du Nord canadien, ces routes offrent un raccourci entre l’Atlantique et le Pacifique (passage du Nord Ouest) et d’autre part, côté russe elles libèrent des passages vers l’Europe et vers le continent américain. A l’heure de la mondialisation, c’est une véritable aubaine ! Ces voies abrègent d’un tiers (soit 7 000 km en moins) le trajet entre Tokyo et Rotterdam. Ainsi, le trafic arctique de fret devrait passer de 3 millions de tonnes en 2005 à 14 millions en 2015. Evidemment ces routes qui deviennent permanentes suscitent bien des tensions car elles sont convoitées par de nombreux riverains : les USA avec l’Alaska, la Russie, la Norvège (avec le Groenland), le Canada.

arctique

Evolution des glaces du pôle jusqu’en 2090 et voies maritimes

Mais les revendications concurrentielles portent aussi sur les territoires : en se libérant des glaces, les eaux dégagent l’accès à un plateau continental riche en pétrole et en minerais. Cette région risque de devenir le nouvel Eldorado du XXème siècle !! D’ailleurs, tel un cowboy des temps modernes ou un cosmonaute des abysses maritimes, Poutine a fait planter le 2 août 2007 un drapeau russe à la verticale du pôle Nord, à 4261 m de profondeur, grande première « scientifique «  (mais surtout stratégique ?). Un nouveau pas de géant pour l’humanité ou pour la Russie ?? La nouvelle odyssée des concurrences internationales n’est donc plus dans l’espace mais dans les eaux polaires ! Ce geste de Poutine a évidemment été dénoncé par les canadiens et les Étasuniens, puisqu’en principe le Pôle Nord, régi par l’Onu, appartient à tout le monde et donc à personne ! Une expédition étasunienne a donc aussitôt été mise sur pied, une autre, norvégienne s’intéresse à la région. La compétition internationale pour l’Arctique est donc ouverte !Outre l’ours qui, déjà menacé par la réduction des glaces risque d’être bien dérangé par une telle activité dans un lieu d’ordinaire tranquille, ce sont les populations autochtones (les Inuits, par exemple) et leurs territoires de chasse et de pêche de ces régions qui risquent d’être déstabilisés. Pourtant, personne ne les consulte…

Ndlr : Ces autochtones seront-ils les nouveaux Indiens à abattre de ce Far North ? Cette nouvelle frontière sera-t-elle une nouvelle pomme de discorde, dans les relations déjà tendue entre Russie et occidentaux ? Certes, il faut se mobiliser pour sauver les ours, mais c’est  surtout pour l’équilibre écologique, politique, stratégique et économique de la Planète qu’il faut considérer avec gravité ce qui se passe au pôle nord. La gestion de cette région d’intérêt mondial ne peut relever que d’une réelle gouvernance internationale, sous peine de risques supplémentaires de désordres mondiaux…..

Résumé élaboré à partir d’articles de : Anne Pélouas dans Le Monde 2 du 1/12/ 2007, Stéphane Foucart dans, Le Monde du 16/01/08, Marion Festraëst, dans l’Express du 15/11/07, Dominique Kopp, dans Le Monde Diplomatique de janvier 2008 (ce dernier article est consultable en salle IF3).

Quelques adresses pour ceux qui veulent prolonger la reflexion :

http://www.liberation.fr/actualite/evenement/evenement1/272384.FR.php
http://www.liberation.fr/actualite/evenement/evenement1/272393.FR.php
http://www.liberation.fr/actualite/evenement/evenement1/272394.FR.php
http://www.rue89.com/2007/08/12/canada-russie-danemark-la-ruee-vers-le-nord

http://fr.rian.ru/trend/arctique/
http://www.cafe-geo.net/article.php3?id_article=941&var_recherche=passage+du+nord-ouest
http://www.cafe-geo.net/article.php3?id_article=689&var_recherche=passage+du+nord-ouest
http://fig-st-die.education.fr/actes/actes_2006/lasserre/article.htm

Publicités

Site histoire-géographie: Mode d’emploi.

Pour accéder aux fiches des cours et aux documents mis en ligne, cliquez sur la page correspondant à votre classe.
Pour retrouver des informations sur un thème, consultez la page Archives ou le nuage de tags.

Entrez votre adresse e-mail pour souscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par email.

Rejoignez 13 autres abonnés

Archives

Catégories


%d blogueurs aiment cette page :