RENTREE : ET SI ON REPARLAIT DE LA CRISE…

1338609-1766309

En cette période de rentrée, il est bon de remettre ses neurones en marche, alors rien de tel qu’une bonne analyse sur les causes profondes de la crise économique ,livrée dans Le Monde du 31 août , pour faire un peu de gymnastique cérébrale…

L’article tente de montrer (brillamment)  que cette crise est différente de celle de 1929 car elle a des causes nouvelles dues aux transformations de la sphère économique mondiale depuis les années 80 et est la « première crise de la mondialisation ».

Depuis cette date, la Bourse a pris les commandes du vaisseau économique mondial, imposant aux entreprises une efficacité immédiate, et remplaçant la rémunération du travail bien fait demandé jusqu’alors aux salariés par une politique de bonus encourageant l’aventurisme…

Une autre  transformation majeure est le développement de la mondialisation avec l’émergence de pays du Sud dans la production industrielle (notamment la Chine) . Cette nouveauté provoqua la baisse des prix des produits industriels (augmentation de l’offre) mais aussi la hausse du prix des matières premières (augmentation de la demande). Citons ici les conséquences décrites fort justement par l’article : « Grâce à elle, les gens paient de moins en moins cher leurs écrans plats et leurs iPod, et de plus en plus cher leurs dépenses de base : le chauffage, la nourriture et les déplacements. » : le budget de nombreux ménages devient alors exsangue.


Dans le même temps, face à la surchauffe de l’économie mondiale, les bénéfices retirés des produits pétroliers se sont mis à la recherche de placements rémunérateurs. La Chine, de son côté, a commencé à générer des excédents commerciaux énormes, exportant massivement des produits industriels mais important peu de produits de consommations, les Chinois étant obligés d’épargner face aux incertitude et aux manques de leur système social . Ces excédents pétroliers et Chinois ont alors cherché à se placer.

C’est là qu’interviennent les fameux subprimes (crédits  à risques aux ménages modestes), nouveaux produits inventés par les spéculateurs étasuniens pour attirer ces liquidités sur l’idée de bénéfices importants à court terme. Ceci eut pour effet d’endetter un peu plus les USA et de fragiliser davantage des ménages en difficulté.

La suite, on la connaît, cet édifice digne d’un château de cartes  s’écroule, cette « bulle du crédit » éclate quand Lehman Brothers banque étasunienne ne parvient plus à maitriser ses créances hasardeuses et s’effondre le 15 septembre 2008.

Le plus inquiétant est qu’il ressort de cette analyse que les causes profondes de la crise n’ont pas disparu et que ce nouvel esprit du capitalisme aventureux, sauvé par les interventions des Etats, perdure. De nouvelles bulles de crédit peuvent donc réapparaître (avec pour l’heure la hausse des crédits liés aux déficits publics aggravés par les plans de relance). Si, à l’inverse, l’épargne reprend le dessus la demande et la croissance mondiale risquent de stagner, avec toutes les conséquences sur l’emploi que cela implique…

Publicités

0 Responses to “RENTREE : ET SI ON REPARLAIT DE LA CRISE…”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Site histoire-géographie: Mode d’emploi.

Pour accéder aux fiches des cours et aux documents mis en ligne, cliquez sur la page correspondant à votre classe.
Pour retrouver des informations sur un thème, consultez la page Archives ou le nuage de tags.

Entrez votre adresse e-mail pour souscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par email.

Rejoignez 13 autres abonnés

Archives

Catégories


%d blogueurs aiment cette page :