Anniversaire : Le blitz.

1 Un laitier poursuit ses livraisons pendant le blitz.

« Le premier raid du Blitz, le 7 Septembre 1940, dura 8 heures. Après le second raid, deux jours plus tard, on dénombrait 850 victimes civiles et 2000 blessés » rappelle The Independent dans son n° du 5 septembre 2010.

La champagne de bombardements nocturnes, conduit par l’Allemagne nazie contre les villes anglaises, en particulier, la capital Londres, pendant tout l’hiver 1940-1941 est devenue un épisode légendaire de la guerre : le blitz (de l’expression allemande Blitzkrieg, guerre éclaire). Le blitz a été la première tentative dans l’histoire de détruire l’économie d’un pays en guerre et de briser le moral de sa population par des bombardements aériens. Ce fut un échec…

Le titre de l’article témoigne de l’importance de cet épisode, et de la persistance d’une mémoire nationale forte chez nos voisins : « Germany’s bombs set our cities and homes alight, but we carried on ».

L’article est librement consultable sur Internet, sans limite de durée.

Publicités

0 Responses to “Anniversaire : Le blitz.”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Site histoire-géographie: Mode d’emploi.

Pour accéder aux fiches des cours et aux documents mis en ligne, cliquez sur la page correspondant à votre classe.
Pour retrouver des informations sur un thème, consultez la page Archives ou le nuage de tags.

Entrez votre adresse e-mail pour souscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par email.

Rejoignez 13 autres abonnés

Archives

Catégories


%d blogueurs aiment cette page :