Archive for the 'Arts' Category

Pomegranates–Everybody Come Outside, Cleveland, 17 février 2009

Publicités

Cinéma: Bon apétit! Julie et julia

Film inspiré de la redécouverte par une New yorkaise du livre culte de cuisine française de Julia Child publié en 1961. Le film est encore visible à l’ABC, mais compte tenu de l’accueil chaleureux réservé au client dans ce cinéma, je vous conseille personnellement d’attendre la sortie en DVD… Vous bénéficierez de plus de la version sous-titrée sans l’oripilant doublage imposé à Meryl Streep!

Julia Child, l’originale et, brièvement, la copie!

Le film comporte quelques allusions au maccarthysme, assez réjouissantes.

Compagnie Montalvo-Hervieu: Good Morning, Mr. Gershwin 2008

GERSHWIN_15
Superbe spectacle de la compagnie Montalvo-Hervieu à l’auditorium. Cette compagnie mélange heureusement les formes de danses les plus classiques avec la pratique du rap, du smurf, du hip-hop…  le tout avec beaucoup d’humour, ce qui est assez rare dans ce milieu. L’utilisation de la vidéo donne toujours aux spectacles de cette compagnie un aspect spectaculaire, surtout pour les miopes du dernier rang, qui ordinairement ne voient à l’auditorium que de vagues taches de couleurs se déplaçant alternativement de gauche à droite et réciproquement. Ce spectacle permet de redécouvrir l’oeuvre de Gershwin, compositeur américain majeur du XX° siècle et inspirateur, entre autres, de Brian Wilson. La dernière partie du spectacle, qui dure au total 1h20, est conacrée à la dernière oeuvre majeure de Gershwin: Porgy and Bess. Voici ce qu’écrit à propos de cette oeuvre Vincent Rafis sur le site de la compagnie:
le compositeur éclaire d’une lumière sombre la société qui le porte aux nues. Pauvreté et ségrégation saignent l’Amérique de la Grande Dépression, dont Gershwin veut se faire le témoin. Héritiers du geste citoyen d’un artiste qui couronna son parcours musical d’un opéra au casting exclusivement noir, José Montalvo et Dominique Hervieu articuleront eux aussi, dans cette dernière partie, discours historique et esthétique, politique et poétique de l’imagination. Ils feront ainsi réentendre l’utopie positive portée par Gershwin en son temps : c’est l’ouverture aux autres, à leurs différences, qui seule peut façonner une intelligence de la perception – une généreuse hospitalité du regard.

Un vrai moment de bonheur, que vous avez manqué…

je n’ai pas trouvé de vidéo de ce spectacle sur You Tube, mais pour vous donner une idée, quelques images d’un spectacle précédent, le plus abouti qu’il m’ait été donné de voir, sur une musique de Jeau Philippe Rameau

Cinéma: PANIQUE AU VILLAGE!


Site histoire-géographie: Mode d’emploi.

Pour accéder aux fiches des cours et aux documents mis en ligne, cliquez sur la page correspondant à votre classe.
Pour retrouver des informations sur un thème, consultez la page Archives ou le nuage de tags.

Entrez votre adresse e-mail pour souscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par email.

Rejoignez 13 autres abonnés

Archives

Catégories

Publicités