Archive for the 'Terminale H' Category



Le dernier pour la route.

Cafe-Terrace-on-Rue-Vieil-001

A l’occasion de la sortie en France du film « le dernier pour la route », le quotidien britanique The guardian se livre à une comparaison entre le problème de l’alcoolisme en Grande Bretagne et en France. Contrairement à une idée reçue, qui voudrait que les français soient plus sobres que leurs voisins, les chiffres révèlent une situation comparable, mais qui prend des formes différentes. 5 Millions de Français ont des problèmes liés à l’alcool et parmi eux, 2 millions connaissent une situation de réelle dépendance. Si le portrait type de l’alcoolique est un homme entre 45 et 60 occupant une position de direction dans son entreprise, le phénomène qui attire aujourd’hui l’attention est le développement du « binge drinking » parmi les jeunes… la spécificité du problème est qu’en France, la consommation d’alcool est considérée comme faisant partie d’un art de vivre et donc est plutôt valorisée, tant qu’elle reste discrète.

L’article complet sur le site du Guardian.

Publicités

Le Financial Times s'inquiète pour nos vins…

edouard 7

La profession viticole se remémore avec terreur l’année 2003, année de canicule qui vit les vendanges se dérouler dès la fin du mois d’août, avec près d’un mois d’avance sur le calendrier normal. la production de vin fut également réduite, les grappes ayant grillés sur place. Cette année là, les vins perdirent aussi toute leur personnalité: Les vins de la vallée de la Loire avait le goût de ceux du Rhône…

Depuis 2003, tous les étés, à l’exception d’un seul ont connu des températures supérieures à la moyenne. Avec le réchauffement, on peut craindre qu’à la fin du siècle, un été sur deux soit au moins aussi chaud que celui de 2003. Les vins français auront alors le goût des vins algériens…

Selon Franck Thomas, sommelier européen pour l’année 2000, « si les vendanges sont plus précoces, le degré d’alcool est plus élevé, ce qui déséquilibre le vin. Dans les vins rouge par exemple, vous avec le degré d’alcool nécessaire, mais pas le tannin qui provient de la peau. Vous perdez ainsi la fraîcheur et le vin devient acide et a un goût déplaisant.

Le très britannique poursuit en rappelant que la place éminente du vignoble français est le produit du hasard, fruit d’un équilibre délicat entre le climat, les sols et la localisation

Et certains professionnels du vin, de réclamer, dans une lettre au Président de la République , publiée par le Monde, un objectif de réduction des émissions de CO2 de 40%.

Le FT est bien bon et devrait au contraire se réjouir des évolutions climatiques en cours… Au XXII° siècle, les grands crus seront anglais, écossais, voir même islandais!

Lire l’article en libre accès ,ici.

Lecture: Sylvie Brunel, La planète disneylandisée, éditions sciences humaines, 2006.

planète disneylandiséeIl est rare qu’un livre de géographie captive mon attention. J’ai cependant trouvé un réel intérêt à la lecture de celui de Sylvie Brunel, professeur de géographie à l’université de Montpellier. à l’occasion d’un tour du monde en famille, l’auteur s’interroge sur le phénomène touristique: Plus de 800 millions de personnes parcourent chaque aannée le globe à la recherche de dépaysement et d’aventure. Quels sont les effets de ce tourisme de masse? Loin d’en dresser un bilan catastrophique, l’auteur insiste sur les effets positifs du tourisme mais nous invite aussi à prendre conscience du fait que désormais « … le monde est pavé d’une succession d’enclaves conçues comme autant de parcs d’attractions. La planète se disneylandise. Les geysers jaillissent à heures fixes, les îles à cocotiers doivent coller à leur fonction de carte postale, la nature « sauvage » est peuplée d’animaux bienveillants et contrôlés, les villes s’agrémentent de quartiers vitrines, où les rues deviennent des musées à ciel ouvert. »
le style est alerte, l’humour un peu pataud (mais l’auteur est géographe) et l’ensemble se parcourt avec plaisir. de plus ce petit ouvrage fourmille d’exemples concrets qui donneront un peu de chaire à notre triste programme…
Lire la suite ‘Lecture: Sylvie Brunel, La planète disneylandisée, éditions sciences humaines, 2006.’

Cuisine: Une tour de Babel?

DANS LES CUISINES DE GUY SAVOYE (PARIS)
 » Jël Robuchon déclarait récemment : « La grande cuisine m’emmerde ! » Trop snob ? Trop guindée ? Certaines tables, parmi les plus réputées, sont au contraire connues dans le milieu pour la convivialité, la décontraction et la bonhomie du chef. Une visite au restaurant Guy Savoy, où pas moins de quinze nationalités sont représentées dans l’ensemble du personnel, en cuisine et en salle, suffit à le prouver. Ce n’est pas un restaurant : c’est une véritable tour de Babel, à quelques centaines de mètres de l’Arc de triomphe. »
Un exemple rare en France, dans les milieux de la restauration, d’un patron qui allie professionnalisme et ambiance de travail conviviale: Dans le Monde de Dimanche-Lundi des 6 et 7 septembre 2009 (consultable en ligne et au CDI.


Site histoire-géographie: Mode d’emploi.

Pour accéder aux fiches des cours et aux documents mis en ligne, cliquez sur la page correspondant à votre classe.
Pour retrouver des informations sur un thème, consultez la page Archives ou le nuage de tags.

Entrez votre adresse e-mail pour souscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par email.

Rejoignez 13 autres abonnés

Archives

Catégories

Publicités