Posts Tagged 'Hadopi'

pros-hadopi: La terrasse du Fouquet's… ou la maison de retraite des vieux glands (pauvre Françoise Hardy!).

ASSEMBLEE-INTERNET-CINEMA-MUSIQUE

Jim Kerr et hadopi

En attendant Hadopi 4 (en septembre)

540px-hadopi_ecoute

Sans cesse repoussé, le vote de la loi hadopi finira bien par se produire grace aux zombies cryogénéisés qui siègent au parlement. Il convient donc de se préparer:

http://linuxmanua.blogspot.com/2009/04/10-antidotes-anti-hadopi.html

http://fr.mashable.com/2007/05/06/24-methodes-pour-telecharger-une-video-de-youtube-et-autres-plateformes/

Dans son N° du 24 juillet, le Monde signale que: « Les logiciels-espions de la police inquiètent les gardiens des libertés« .
Dans son éditorial, titré ciberbrother, le quotidien ajoute:  » Bg Brother vous regarde. » Le cauchemar totalitaire décrit, en 1948, par George Orwell dans 1984 n’est pas encore une réalité. Mais on assiste à une extension du profilage des citoyens, très inquiétante au regard des libertés. Les logiciels-espions de la police se banalisent. Cyber Brother s’installe chez vous, dans notre vie privée. Le projet de loi d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure (Loppsi II), qui sera débattu en fin d’année, va permettre à la police, dans le cadre d’une information judiciaire et « sans le consentement des intéressés », d’accéder à « des données informatiques, de les observer, les collecter, les enregistrer, les conserver et les transmettre ». Pas moins. » N’oublions jamais qu’hadopi n’est qu’une étape vers une remise en cause plus générale des libertés.

Hadopi de retour au pays des morts vivants.

michael-jackson-thriller

… C’est à dire devant l’assemblée nationale pour un troisième débat, après qu’hadopi 2 ait été largement invalidé par le Conseil constitutionnel. Hadopi 3 devrait être adopté dans les jours qui viennent et retoqué de nouveau par le Conseil Constitutionnel… si on en croit du moins le Conseil d’Etat qui dans son avis pense que certaines dispositions sont encore contraires à la constitution. Mais quand on s’appelle Sarkozy, on ne recule pas, on fonce dans le décor à 240 à l’heure! Et puis voilà qui occupe le monde…

Pour le site La quadrature du Net, il est encore temps de se bouger, mais les Internautes ont sans doute mieux à faire (« Quelle genre de crêpe êtes-vous? » – « Une crêpe au sarazin avec de la confiture de myrtille ». Génial!) On a les lois qu’on mérite.

Dans le même ordre d’idée, vous savez sans doute que le CNED met en ligne des cours de la maternelle au lycée. Vous n’êtes évidement pas allé voir, mais Framablog l’a fait… Pour découvrir une série de fichiers pdf ennuyeux à pleurer et surtout, des conditions d’utilisations dignes de l’URSS brejnevienne:

 » Le site autorise, sans autorisation préalable, la mise en place de liens hypertextes pointant vers la page d’accueil du site Internet.

Tout lien vers une page autre que la page d’accueil du site Internet est strictement interdit sans l’accord préalable du Cned. Même en cas d’accord du Cned, Il est strictement interdit d’imbriquer les pages du site à l’intérieur des pages d’un autre site. Les pages du site doivent être visibles par l’ouverture d’une fenêtre indépendante.

Les sites qui font le choix de pointer vers ce site engagent leur responsabilité dès lors qu’ils porteraient atteinte à l’image du site public ou de la marque Cned.

Thierry Stoehr et Benoit Sibaud apprécieront cette interdiction de liaison (pourtant ontologiquement indissociable du Web).

Mais, plus fort encore, deuxième extrait concernant les cours proprement dits :

L’ensemble des cours figurant sur ce site sont la propriété du Cned.

Les images et textes intégrés à ces cours sont la propriété de leurs auteurs et/ou ayants-droits respectifs.

Tous ces éléments font l’objet d’une protection par les dispositions du code français de la propriété intellectuelle ainsi que par les conventions internationales en vigueur.

La consultation et le téléchargement des cours n’opèrent aucun transfert de droit de propriété intellectuelle sur ceux-ci. Ils ne sont permis que dans le strict respect des conditions suivantes :

Vous ne pouvez utiliser ces contenus qu’a des fins strictement personnelles. Toute reproduction, utilisation collective à quelque titre que ce soit, tout usage commercial, ou toute mise à disposition de tiers d’un cours ou d’une œuvre intégrée à ceux-ci sont strictement interdits.

Il est interdit de supprimer ou de tenter de supprimer les procédés techniques de protection des cours et des contenus intégrés (filigranes, blocages de sélections notamment).

Il est interdit d’extraire ou de tenter d’extraire une œuvre reproduite dans un cours et de l’utiliser à d’autres fins que celle d’illustration du cours auxquels elle est intégrée.

Le non respect de ces conditions vous expose à des poursuites judiciaires pour contrefaçon conformément aux articles L 335-2 et suivi du code de la propriété intellectuelle. Ces actes sont punis de 3 ans de prison et 300 000 euros d’amende.

Vous avez bien lu. Pour rappel nous sommes sur un service public d’éducation. »
Lire la suite sur cet excellent Blog, toute ressemblance avec Hadopi serait pure coïncidence! Quand on vous dit que nous sommes dirigés par des morts vivants.
Etudes sur le partage de fichiers


Site histoire-géographie: Mode d’emploi.

Pour accéder aux fiches des cours et aux documents mis en ligne, cliquez sur la page correspondant à votre classe.
Pour retrouver des informations sur un thème, consultez la page Archives ou le nuage de tags.

Entrez votre adresse e-mail pour souscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par email.

Rejoignez 13 autres abonnés

Archives

Catégories