Posts Tagged 'Pandémie'

Fermer les écoles à la rentrée?

Malaysia Swine Flu

Désinfection d'une classe en Malaysie

Le débat fait rage en France, mais aussi en Grande-Bretagne. Avantage: faire baisser considérablement le taux de contamination chez les jeunes (catégorie la plus touchée) et par voie de conséquence dans l’ensemble de la population. Il faut imaginer que les établissements scolaires seront chaque jour un gigantesque lieu de brassage entre personnes atteinte (sans symptômes pendant plusieurs jours et personnes saines). Là ou cette mesure a été adoptée, pendant l’épidémie de grippe espagnole, la mortalité a fortement baissée:  » Selon des épidémiologistes américains et australiens, la fermeture des écoles (associée à celle des églises) pendant la grippe espagnole de 1918 dans certaines villes aurait contribué à baisser le taux de mortalité de 10 à 30 % ». Contre, les effets négatifs sur l’économie et le système de santé lié aux soucis de garde des parents. Pour l’instant, le gouvernement a tranché en ne tranchant pas: On ferme à partir de trois élèves atteints par classe. Pourquoi Trois et quid du professeur de la classe contaminée qui continue de faire cours à ses autres classes? ? ?

Deux remarques: les personnels médicaux, en première ligne pour la contamination, vont envoyer leurs enfants dans les établissements scolaires?! Une de mes élèves, dont la mère était infirmière avait évoqué la possibilité d’un confinement du personnel médical dans les établissements de soin( il est vrai qu’on envisageait alors une épidémie beaucoup plus dangereuse).

Seconde remarque: ne peut on au moins libérer lycéens et collégiens, capables de se surveiller eux-mêmes et qui resterons de toute façon rivés sur France-Culture et Arte pour suivre les cours pré-enregistrés…

Les éléments du débat dans cet article du Figaro (décidément, Le Figaro, Arte, France-Culture… Nos jeunes vont changer radicalement!

Publicités

Bonne rentrée … à la grippe H1N1.

quarantined-student_220821tTandis que la plus grande confusion règne sur l’importance, la dangerosité, les risques d’une vaccination préventive, l’efficacité du vaccin, l’Education Nationale se met en ordre de bataille, avec trois textes publiés au Journal officiel:

Pandémie grippale A/H1N1 : impact sur le milieu scolaire et conduite à tenir.

– Rôle des personnels de santé dans le cadre d’une pandémie grippale.

– Lutte contre la propagation de la nouvelle grippe A/H1N1 – Diffusion des gestes barrières dans les classes.

Le troisième document est particulièrement drolatique, par son humour involontaire:

« Certaines attitudes sont à adopter pour éviter au maximum ces contaminations :

– se laver les mains plusieurs fois par jour, au savon et pendant trente secondes ;
– utiliser un mouchoir jetable pour éternuer ou tousser ;
– jeter immédiatement ce mouchoir à la poubelle et se laver les mains à nouveau. » (la poubelle près du bureau du professeur?!)
ou encore:
« Au-delà de ces consignes comportementales, il est essentiel que les élèves et les personnels des établissements aient accès à des installations sanitaires propres et pourvues en produits hygiéniques adaptés : savon liquide, essuie-mains jetables ou souffleries. »
Pas question pour l’instant de fermer les classes… pour ne pas poser de problèmes de garde aux parents. De même en Grande-Bretagne, certains médecins mettent en garde contre l’utilisation massive du Tamiflu contre un virus, somme toute peu dangereux, ce qui risque de créer des résistances, des effets secondaires. à ces arguments scientifiques, le ministre de la santé britannique répond que la population ne comprendrait pas qu’ayant des stocks de médicaments, on ne les utilise pas… On va vers une gestion très politique de la crise!

Lire la suite ‘Bonne rentrée … à la grippe H1N1.’

L'éducation nationale contre la grippe A porcino-mexicaine.

09061604_GRIPPE+X1P1_ori.jpg.567

Un élève du collège Quint-Fonsegrives, près de Toulouse, le 14 juin. M. VIALA/" LA DÉPÊCHE DU MIDI "

La grippe A porcino-mexicaine n’a qu’a bien se tenir: L’éducation nationale avec son efficacité coutumière prépare une riposte d’envergure:

« Le plan antigrippe A (H1N1) de l’éducation nationale est prêt. Au cas où celle-ci viendrait à toucher simultanément plusieurs régions, voire l’ensemble du pays, un dispositif d’enseignement à distance prendrait le relais.

Si le scénario fiction de la fermeture des établissements scolaires devenait réalité à une large échelle, les 9,4 millions d’élèves du cours préparatoire au baccalauréat ne seraient pas laissés sans travail : 264 heures de télé et 288 heures de radio sont prêtes à être diffusées sur France 5 et France-Culture.

Leur journée pourrait s’organiser sur le modèle suivant : un lycéen suivrait un programme de langues vivantes diffusé sur France Culture le matin, puis s’installerait devant son téléviseur pour l’analyse d’un passage du Père Goriot de Balzac, une oeuvre au programme de sa classe de 1re, avant d’entendre une leçon d’histoire.

Plus tôt le matin, une autre émission télévisuelle de 50 minutes serait destinée au plus jeune, un élève de CE1 par exemple, qui pourrait apprendre la soustraction à travers une petite mise en scène : celle d’un homme qui tient cinq balles de tennis, en passe deux derrière son dos et montre le reste. L’élève devrait formaliser l’opération mathématique qu’il a regardée. »

(La suite dans le Monde du Mardi 16 juin 2009 ou au CDI)

Flu advert


Site histoire-géographie: Mode d’emploi.

Pour accéder aux fiches des cours et aux documents mis en ligne, cliquez sur la page correspondant à votre classe.
Pour retrouver des informations sur un thème, consultez la page Archives ou le nuage de tags.

Entrez votre adresse e-mail pour souscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par email.

Rejoignez 13 autres abonnés

Archives

Catégories

Publicités