Posts Tagged 'Libertés'

Quand les bornes sont franchies, il n'y a plus de limites.

Une mère de famille sera entendue (en juin 2009) par la police judiciaire pour avoir laissé (en octobre 2007 !!!) un commentaire sur une vidéo de Nadine Morano. La Brigade de répression de la délinquance contre la personne a exigé de YouTube et Dailymotion « en urgence la date, l’heure et les adresses IP utilisées et tout élément d’identification » Selon Sud-Ouest, « une quinzaine d’internautes seraient visés par la même procédure. En attendant, depuis hier, les commentaires pleuvent à la suite du « Hou, la menteuse ».

Publicités

Londres: Meurtre au G20.

le nom de code de l’opération policière du G20 était « Glen Coe ». Le site est tristement célèbre pour le massacre qui y eut lieu le 13 février 1692 au cours duquel 38 membres du clan des McDonald furent tués pour avoir refusé de prêter allégeance à Guillaume III d’Angleterre…

La police anglaise fait beaucoup moins bien, un seul mort, c’est petit… Le Guardian a sélectionné quelques vidéos des violences policières (passants, journalistes, manifestants molestés, frappés, attaqués par des chiens…)

2 policiers suspendus. Merci you Tube!

Lectures: Après guerre de Tony Judt.

apres_guerre.jpgTony Judt, Après guerre, une histoire de l’Europe depuis 1945, Armand Colin, 2007, 35€

Enfin (mal) traduite de l’anglais, l’histoire de l’Europe depuis 1945 de T. Judt est un ouvrage très complet sur l’évolution de l’Europe depuis la fin de la seconde guerre mondiale. On peut consulter un bref compte-rendu sur le site des Clionautes. Tony Judt, termine son livre par la page ci-dessous, qui résonne étrangement, au moment où l’Italie est secouée par une vague d’actes racistes dirigés contre les Roms, originaires de Roumanie, qui émigrent en grand nombre (100 000 depuis le début de l’année) en Italie :

« Cent soixante-dix ans auparavant, à l’aube de l’ère nationaliste, le poète allemand Heinrich Heine avait tracé une distinction révélatrice entre deux sortes de sentiment collectif :« On nous ordonna le patriotisme et nous devînmes patriotes, car nous faisons tout ce que nous ordonnent nos princes. Mais qu’on ne s’imagine pas sous ce patriotisme la même chose qu’ici en France. Le patriotisme du Français consiste en ceci que son coeur s’échauffe, s’emplit de cette chaleur et grandit au point que son amour s’étend non plus seulement à ses proches, mais à toute la France, à tout le pays de la Civilisation. Le patriotisme de l’Allemand, à l’inverse consiste en ceci que son coeur se rétrécit, se racornit comme cuir dans le froid, qu’il hait l’étranger à son pays, qu’il n’est plus citoyen du monde, plus européen, mais seulement un Tudesque borgne ».

La France et l’Allemagne, bien entendu, n’étaient plus les références critiques. Mais le choix que posaient les deux sortes de patriotisme de Heine se rapporte très directement à la situation contemporaine de l’Europe. Si l’Europe émergeante devait prendre un tour « germanique », « se racornir comme cuir dans le froid » pour camper sur un provincialisme défensif — éventualité suggérée par les référendums français et néerlandais du printemps 2005, où des majorités claires rejetèrent le projet de « Constitution » européenne —. l’occasion serait manquée et jamais l’Union européenne ne dépasserait ses fonctions initiales. Elle ne resterait que la somme et le plus grand dénominateur commun des intérêts égoïstes de ses membres.En revanche, si le patriotisme de l’Europe pouvait trouver un moyen de se dépasser, de saisir l’esprit de la France idéalisée de Heine, pour « s’étendre non plus seulement à ses proches, mais […] à tout le pays de la Civilisation », alors quelque chose de plus serait désormais possible. Le xx° siècle — le siècle de l’Amérique — avait vu l’Europe sombrer dans l’abîme. Le redressement du vieux continent avait été un processus lent et incertain. À certains égards, il ne sera jamais terminé : l’Amérique avait la plus grande armée du monde et la Chine produisait plus, et moins cher. Mais ni l’Amérique ni la Chine n’avait de modèle utile à donner en exemple au monde. Malgré les horreurs de leur passé récent — et dans une large mesure à cause d’elles —, les Européens étaient désormais mieux à même que quiconque d’offrir au monde de modestes conseils sur la façon d’éviter de répéter leurs erreurs. Peu l’eussent prédit soixante ans plus tôt, mais le xxi° siècle pourrait bien appartenir encore à l’Europe. »

Loi Hadopi = loi FNAC?

Le projet de loi expliqué par Mediapart:

Dossier complet sur http://www.mediapart.fr/journal/france/080309/la-loi-hadopi-expliquee-a-mon-peer-peer


Site histoire-géographie: Mode d’emploi.

Pour accéder aux fiches des cours et aux documents mis en ligne, cliquez sur la page correspondant à votre classe.
Pour retrouver des informations sur un thème, consultez la page Archives ou le nuage de tags.

Entrez votre adresse e-mail pour souscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par email.

Rejoignez 13 autres abonnés

Archives

Catégories